Précarité pour tous !

Publié le par M.Pan

C'est sans doute parce qu'ils connaissent la précarité que nos hommes politiques de droite comme de gauche veulent nous l'aplliquer !

Elu... Battu... Choisi... Renvoyé... Tel est leur destin . Bien sur, leur précarité est toute relative car beaucoup retournent dans leur corps respectif de la Fonction Publique 'Enseignement, Finances...). Pour les autres les parachutes sont nombreux : grandes entreprises dépendant de l'Etat (EDF, GDF, RATP), Sénat, Conseil Economique et Social.

Une chose est certaine : peu se retrouvent à l'ANPE : à ma connaissance, seule Dominique Voynet (ex ministre de l'écologie) y a été inscrite, un court laps de temps, car, très vite, elle a été élue par les siens, au Sénat.

Mais pour tous les autres, c'est l'incertitude qui s'installe, la peur, même. Peur ne  pas faire face aux engagements, peur d'être mis au ban de la société.

Aujourd'hui 31/1/2006, le CPE est en discussion à l'Assemblée. Oui, il faut faire quelque chose contre le chômage des jeunes (20% sont sans emploi). Oui, il faut adapter le droit du travail aux mutations du monde de l'entreprise et de l'emploi. Mais il faudrait aussi que nos dirigeants se penchent sur la situation de ceux qui perdent leur emploi, et envisagent une indemnisation équitable du chômage par un meilleur partage de la richesse. A chacun son parachute !

Publié dans obsindep

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article